Assurance-vie au Luxembourg


Assurance vie Luxembourg

Les contrats d'assurance vie et de capitalisation luxembourgeois sont principalement destinés à deux types de clientèle :

- les expatriés et non résidents ;

- et les personnes cherchant à diversifier leur patrimoine en toute sécurité.


En effet, les principaux avantages dont bénéficient les souscripteurs de ces contrats sont :

  • Un des régimes de protection le plus abouti au monde.
    • La législation luxembourgeoise impose aux assureurs une séparation des capitaux des assurés des fonds propres de la compagnie d'assurance, selon le principe dit du "triangle de sécurité" (l'assureur / la banque dépositaire / surveillance du Commissariat aux Assurances (CAA) du Grand-Duché de Luxembourg) et leur octroie un "super privilège" sur leurs avoirs (une priorité sur tout autre créancier).
    • Ce concept apporte une protection sans limite et réaliste, en comparaison du principe français où l'État apporte sa garantie à hauteur de 70 000 € par contrat ;

  • Une plus grande liberté dans le choix des supports d'investissement, avec des fonds dédiés collectifs et discrétionnaires, ainsi que la possibilité d'y placer des titres vifs, cotés et non cotés pour les versements supérieurs à 250000 € ;

  • La "neutralité fiscale", c'est à dire l'absence de taxation de la part du Luxembourg, pour les non résidents au Luxembourg.
    • Où que vous résidiez, en dehors du Luxembourg, vos contrats luxembourgeois sont taxés comme un contrat souscrit dans votre pays de résidence.
    • Cette bienveillance fiscale est à opposer à la position de la France sur la question, qui taxe les contrats de la plupart de ses expatriés, soit au Prélèvement Forfaitaire Libératoire, soit selon les modalités des conventions fiscales ;
  • La possibilité de verser et d'investir sur des supports dans d'autres devises que l'Euro (USD, CHF, Livre Sterling... ).


En contre-partie de ces avantages, il n'existe pas de "contrat internet" au Luxembourg et il en sera probablement toujours ainsi.
Et même si ce genre de contrat est encore peu utilisé en France, il présente l'avantage d'être disponible pour ceux qui en ont compris l'intérêt.

  • Ainsi, avec les contrats luxembourgeois, les arbitrages se demandent par courrier, ce qui génère plusieurs jours d'inertie entre la demande et l'exécution, ainsi qu'un coût dû à leur saisie manuelle chez l'assureur (généralement 1 % des montants arbitrés).
    • En comparaison aux arbitrages en ligne et gratuits des "contrats internet", ces contraintes freinent fortement les envies d'arbitrer et donc les possibilités de prendre des risques ou de protéger ses capitaux, le cas échéant ;
  • Par ailleurs, les frais appliqués y sont généralement un peu plus élevés qu'ailleurs :
    • frais d'entrée entre 4,6 et 5 %,
    • frais de sortie en pourcentage du capital retiré
    • frais de gestion à partir de 1 %/an et souvent plus.


En réponse à ces contraintes et fidèle à sa politique de frais les plus bas, La Boîte à Finances a obtenu auprès d'un leader européen de l'assurance vie, l'autorisation d'appliquer des frais réduits sur son contrat luxembourgeois :

  • frais d'entrée : 0 % ;
  • frais de sortie : 0 % ;
  • frais de gestion: 0,85 % ;
  • frais d'arbitrage : 150 €/arbitrage.

Par ailleurs, ce contrat est accessible dès 100 k€ de versement initial.

Il propose 332 UC (Unités de Compte) parmi les plus performantes du marché, ainsi qu'un des fonds en euro les plus performants sur le long terme.


Pour plus d'information et/ou souscrire à notre contrat luxembourgeois :